... et moi j'écrase mes mots humides

dans le cendrier d'un bleu acharné
.

extrait de : "J'écrase" dans La Nuit Remuée

par EZ

mercredi 8 décembre 2010

Voyage (René Guy CADOU 1920-1951)


J’attends 
La pendule et la roue tournent en même temps
Le train s’allume
Et le long des sapins
La grande peau qui fume
C’est la mer

Ne laisse pas ton cœur traîner par la portière
Prends ta place
Il fait bleu
Le ciel couvre la glace
Une étoile s’ébat
Quelqu’un qui s’est manqué se suicide tout bas

Mais je rêve
On a baissé le vent
Et le rideau se lève
Au milieu de la nuit
C’était toi.

René Guy CADOU (1920-1951)

1 commentaire:

  1. "Ne laisse pas ton cœur traîner par la portière"
    que dire après ça ? :)

    RépondreSupprimer

que dites vous après avoir dit bonjour ?