... et moi j'écrase mes mots humides

dans le cendrier d'un bleu acharné
.

extrait de : "J'écrase" dans La Nuit Remuée

par EZ

lundi 9 décembre 2013

Lessivé

des mots bien lavés
ne reste qu'un murmure
timide
une trame sans matière
où s'étiolent les signes emmêlés

à travers la gorge
un filet
remonté vide
c'était drôle pourtant
cette bouche foisonnante

les lèvres entrebâillées
sont livides
comme un poison
jour et nuit nuit et jour
tout est dilué tout s'évapore.

2 commentaires:

  1. Appelle-t-on cela hibernation ? ou extinction de voix ? joliment dit.

    RépondreSupprimer

que dites vous après avoir dit bonjour ?