... et moi j'écrase mes mots humides

dans le cendrier d'un bleu acharné
.

extrait de : "J'écrase" dans La Nuit Remuée

par EZ

vendredi 5 mars 2010

Humeur : vendredi 5 mars 2010

Un temps tout fou

L’ennui qui filtre
La tête ailleurs comme toujours
Le souffle coincé manque d'éclats,
Quelque part dans les tiroirs
Chaque mot est cabossé
Comme un vieux bagage
Mal arrimée Ballotée
Je me translucide puis m'oublie
Par suite d'encombrements,
votre avenir est saturé
Faire la queue SVP

Un temps tout raide

Je t’envie toi qui sais dire
Toi qui flottes en silence
Ma langue embourbée
A des crampes de lecture que mes dents usent sans cesse
Peux tu répéter Métronome ? allo -  halos -  à l'eau -
Je t’ai tendu la main, vendredi,
Et noir, tu ne l’as pas serrée
Tu étais déjà froid Allongé aux abonnés absents

Un temps tout blanc

Rire en bas à droite.
Tu vois, il neige et je glisse
A mon habitude, de travers
Vite vite vite prie la mémoire
N’oublie pas de poster la lumière
Puisque tu pars.
De toute façon le chemin se conjugue par cœur

- Jusqu'à un certain point -

Un temps tout fou.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

que dites vous après avoir dit bonjour ?