... et moi j'écrase mes mots humides

dans le cendrier d'un bleu acharné
.

extrait de : "J'écrase" dans La Nuit Remuée

par EZ

mercredi 11 mars 2009

Overdose

La norme périphrastique
taille, greffe, complote
et brise tout éclat

la formule simple n'est pas de mise

Défilé pernicieux d'ombres identiques
dont les plis empesés au méga plus
respectent la démesure

la vague câline n'est plus requise

Les couleurs méphitiques ont pâli
s'affichent plus moroses que le ciment
l'imaginaire banni ne croît plus

l'onirisme fait la grise mine

Tempêtes de tourments et vices acidulés
par gramme ou en gros, sans crédo au comptant
s'achètent et se vendent à la criée

le rire crucifié en ligne de mire

Affligée de nausées insipides
je me suis injectée cul sec
une dose d'amours périmées

bons maux que je digère à ma guise