... et moi j'écrase mes mots humides

dans le cendrier d'un bleu acharné
.

extrait de : "J'écrase" dans La Nuit Remuée

par EZ

mardi 5 janvier 2016

13 novembre de Fabrice Farre (texte) et Sophie Brassart (tableau)



Avant, juste avant d'écrire,
Tard dans la nuit qui ne pass                                      
Tôt dans le jour qu'on casse
Entre la vie d'avant et la vie d'après
Ne chercher qu'à être nous dans le je
Toujours dans l'espoir de pouvoir
Ajouter une parole nouvelle à l'autre, or
Tombe le silence assourdissant, or
Sans le mot, tombe le monde tombe.

 

3 commentaires:

  1. On doit tous plus ou moins vivre ça...

    RépondreSupprimer
  2. Ecriture serrée où tout est dit. C'est très beau

    RépondreSupprimer
  3. Merci, Lutine.
    "Si on vit tous, plus ou moins ça", alors c'est que "ça" parle.

    RépondreSupprimer

que dites vous après avoir dit bonjour ?