... et moi j'écrase mes mots humides

dans le cendrier d'un bleu acharné
.

extrait de : "J'écrase" dans La Nuit Remuée

par EZ

samedi 3 novembre 2012

Naguère

ils se parlaient
naguère
et face à face
dans la fumée au comptoir assis
dans les courants d'air pressés
et même
sur les trottoirs mouillés

ils ne parlent plus
ils errent
quelque part inconnus
à des années lumières
calfeutrés, enlacés par les fils
tendus d'une toile
exponentielle

ils se parlaient
verbe unique
dans l'intimité des ombres
et sur leurs lèvres on pouvait entendre
la vie
et dans leurs silences surprendre
l'émotion

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

que dites vous après avoir dit bonjour ?