... et moi j'écrase mes mots humides

dans le cendrier d'un bleu acharné
.

extrait de : "J'écrase" dans La Nuit Remuée

par EZ

mardi 20 décembre 2011

Astre

Trop éloignés pour seulement se concevoir...

A chaque passage, le même piège
brûle et consume sans rémission

Indifférent, unique, porté par la marée stellaire.
J'aurais aimé - ô la puissance du rêve -
dans le fracas retentissant de la chute
qu'un bref instant tu plonges avec moi
toi l'enchaîné au destin funambule.

parmi  rocs et  fossiles,  herbes folles indolentes
et le bleu plus léger qui court entre les ondes.

Soudain saisie de vertiges,
Sur la plage irradiée, je te chante.

2 commentaires:

  1. Merci pour ce site ovni qui nous fait prendre de la hauteur.
    Denis Peiron

    RépondreSupprimer
  2. Très honorée de votre visite Merci à vous

    RépondreSupprimer

que dites vous après avoir dit bonjour ?